Eveille-toi aujourd'hui !
Bienvenue sur le forum " Eveilletoiaujourdhui.net " je vous invite à vous inscrire, dans ce cas merci de bien vouloir vous présenter et de signer la charte du forum
A bientôt de vous lire ! Namasté !



Eveille-toi aujourd'hui !

Forum convivial sur la spiritualité, l'éveil sur le chemin
 
AccueilPortailPublicationsFAQS'enregistrerConnexion
Bienvenue ici dans la lumière et dans la paix Voyageur de l'Univers Invité ! Ne restez pas derrière la porte , venez nous rejoindre ! Bonjour à tous qui passez visiter le forum , Soyez bénis, que la paix, l'harmonie et l'amour soient avec vous ! Merci de votre présence !



Partagez | 
 

 L'empathie :

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'empathie :   Lun 06 Fév 2012, 10:55

L'empathie :

L'empathie est la capacité à ressentir les émotions d'autrui... Au début, le plus difficile est de se rendre compte que ses émotions ne viennent pas de nous, mais d'autrui car on les ressens comme si c'était les notre.

Le premier problème vient de faire la différence entre nos émotions et celles que l'on capte:

Il est pas toujours facile de faire la différence entre ce qu'on capte et ce qui vient de nous, surtout au début. Cependant, avoir conscience que ces émotions ne viennent pas de nous est fondamental si on ne veut pas péter un câble! ( car si on ressent beaucoup de chose, ça peut devenir un vrai cauchemar! Imaginez ressentir la tristesse, la souffrance, la joie, l'énervement de toutes les personnes autours de vous, de vos proches que ce soit votre famille, vos amis et tout cela en même temps! Je caricature un peu mais malheureusement la réalité n'est parfois pas loin...

La différence est assez facile à faire lorsque vous allez bien et vous croisez une personne, vous avez envie de pleurer sans aucune raison et vous apprenez que la personne a perdu un proche récemment dans la discussion...

Là où ça devient plus difficile, c'est lorsque par exemple une personne vous parle d'un accident qu'elle a eu et que vous faites un malaise, on peut mettre ça sur le dos de la sensibilité... sauf que ça peut très bien être le fait que vous vous êtes projetés au moment où la personne a eu cet accident et que vous avez ressenti ce qu'il s'est passé...

Autre exemple dans lequel c'est particulièrement difficile, vous êtes étudiant et vous êtes dans un amphi plein lors d'un concours... Vous stressez donc vous ne faites pas forcément attention que le stress ne vient peut être pas entièrement de vous... mais que seulement une partie vient de vous, mais le reste vient du fait que vous captez le stress des autres étudiants qui en plus entre en résonance avec votre stress...

Ensuite, lorsqu'on a identifié le fait que l'on était empathe et que les émotions ne venait pas de nous, il convient de bloquer ces émotions pour ne pas être une véritable éponge, et pouvoir vivre normalement sans se faire parasiter, ou manipuler!

Comment bloquer ce que l'on capte :

Pour bloquer ce que l'on capte, heureusement il y a des méthodes . Il faut se fermer. On se ferme, si on va mieux c'est que c'est pas nous ( mais ça peut aussi être parce que ça nous a détendu, donc coupé nos propres émotions comme quand on respire calmement pour gérer le stress par exemple). Dans le cas contraire, soit on s'est mal fermé, soit c'est nos émotions.

Pour se fermer:

Ma mère pour bloquer, met ses deux mains au niveau du plexus.

On peut aussi visualiser qu'on se ferme et qu'on est dans une bulle étanche entre nous et l'extérieur.

On peut aussi faire une méditation pour refermer ses chakras et s'enraciner ou faire la méditation suivante: http://www.eveilletoiaujourdhui.net/t131-meditation-bouddhiste-pour-calmer-et-remettre-les-energies-en-place#476

Il y a aussi des élixir floraux qui aident... personnellement j'utilise un élixir floral qui s'appelle "protection" à base d'achillée fabriqué par le laboratoire Deva mais il doit en avoir d'autres qui peuvent être utiles...

Il y a des pierres aussi: obsidienne oeil céleste, labradorite, tourmaline noire...

On peut aussi se protéger avec l'énergie, en utilisant le reiki par exemple ou d'autre technique comme la cape de l'archange Michaël... Un bon ancrage est aussi fondamental!

L'entrainement aussi, comme la visualisation, la méditation...

Mais c'est vrai qu'en théorie, c'est facile à dire il faut se fermer, mais à faire un peu moins.

J'ai aussi remarquer qu'être en forme aidait beaucoup . Plus on est fatigué, stressé plus on est une passoire et plus c'est difficile de faire la différence ( pas facile quand on est mal, de sentir qu'il y a aussi d'autre personne dans le même état que l'on capte, et en plus on est pas en forme pour ne pas se laisser polluer).

Il y a aussi la possibilité de trouver qui pollue, soit en énumérant des personnes qu'on pourrait sentir et quand c'est la bonne ça passe, soit la même chose au pendule. Trouver le problème que l'on capte aide souvent à ce que le problème ne revienne pas à la charge...

Cependant être empathe n'a pas que des inconvénient ... cela permet d'avoir des renseignements sur une personne... Savoir ses intentions, si elle est sincère, son caractère... et ça permet souvent d'éviter les ennuis...

Vu sous cet angle, c'est un formidable outil... même si ça peut s'avérer une arme redoutable si on a de mauvaises intentions ( aussi les empathes sont souvent redoutés). Cependant en ressentant les émotions des autres, les empathes développent une certaines éthique, ne fait pas au autres ce qu'on voudrait pas qu'on te fasse car on ressent les émotions de l'autre lorsqu'on fait une mauvaise action, et ainsi on prend conscience du mal que l'on fait... De même, on ressent la joie de la personne que l'on aide et l'empathie est un formidable outil pour aider les personnes en souffrance en les aidant à identifier le mal, voir même à le soigner...

Comment identifier ce que l'on capte :

D'une part, on peut identifier ce que l'on capte inconsciemment car il y a souvent quelque chose à comprendre ou à faire... c'est certes pas obligatoire mais on va dire que dans 90% des cas soit on peut aider la personne, soit c'est pour nous apprendre quelque chose, soit c'est pour nous mettre en garde ou alors qu'on est visé par les émotions de la personne ( par exemple une personne qui nous veut du mal, une personne amoureuse de nous...).

Pour identifier ce que l'on capte, pour savoir la cause, on peut demander que ça passe quand on a trouvé qui c'est et pourquoi ou encore faire au pendule, en général je trouve que ça reviens moins en faisant comme ça .
Avec beaucoup d'habitude, de travail on peut savoir exactement les émotions d'une personne et le pourquoi.

Il y a aussi une difficulté, c'est que parfois on va sentir la cause, mais on va la sentir d'une manière qui nous touche nous même donc légèrement modifiée ( ça arrive souvent quand on a un problème similaire à la personne). C'est déjà pas facile à déterminer quand on capte quelqu'un et la cause est encore moins facile, il faut décoder l'info ce qui est parfois un véritable casse tête !
On peut également capter d'autre chose sur la personne comme son caractère, savoir si c'est du genre à faire des ennuis mais là on sort de l'empathie, même si c'est lié, on reste toujours dans le domaine des émotions.

On peut aussi capter consciemment les émotions, les souffrances d'une personne en la sondant de manière à mieux pouvoir l'aider, cette capacité est très utile pour un thérapeute ou toute personne qui travaille à aider les autres... on peut ainsi dénouer plus facilement des blocages, des situations...


Distinction avec des notions proches: empathie, sensibilité, compassion.

Je vais essayer de définir ses notions selon moi:

Tout d'abord, il y a l'empathie, qui s'apparente au fait d'être une éponge: c'est à dire ressentir le mal physique ou moral des gens y compris à distance, et souvent même sans en avoir conscience ! Dans ce cas, il n'y a aucune raison "visible" pour que l'on soit mal, triste, que l'on ait un mal de gorge ou autre truc désagréable... Lorsqu'on a pas conscience de cela, on prend ces sensations pour les notres alors que ce n'est pas le cas et le danger vient de se parasitage! La solution consiste à faire la part des choses entre nos problèmes et ceux des autres ( qu'il fasse partie de notre famille, de nos amis, d'une personne qui se trouve juste à coté de nous...). Il s'agit dans ce cas d'un "ressenti" mal controlé...

Il y a d'autre part, le vécu d'une scène douloureuse pour autrui, et là on n'est plus dans le ressenti mais dans les sentiments, c'est pour moi plus de l'émotivité, de la sensibilité à la souffrance d'autrui que de l'empathie! On a mal pour elle, on est triste pour elle car on est sensible à sa souffrance mais on ne ressent pas ce que ressent la personne! Mais être mal pour la personne n'enlève pas le mal de celle ci et même nous empêche de l'aider... et c'est là qu'intervient la compassion.

La compassion consiste selon moi à comprendre profondément la douleur de la personne, en se mettant à sa place mais tout en gardant une distance nécessaire avec sa douleur. Ce sentiment est bizarre, il peut ressembler à de l'indifférence par son détachement de la situation ( pour caricaturer un peu, c'est sa douleur pas la mienne donc ça me touche pas, je vois la situation mais sans émotion, de loin). Cependant tout en étant détaché de la situation, on comprend la douleur de la personne et on est comment expliquer car c'est pas facile à expliquer... dans un état d'amour et de volonté d'aide, sans jugement... juste faire au mieux et aider. La compassion, permet de faire face à des cas grave sans en être affecté au point d'en être paralysé, mais sans rester indifférent.

La sensibilité, l'émotivité est normale dans une certaine mesure, en particulier lorsque la situation nous touche personnellement, mais pleurer pour la peine d'autre personne ne sert à rien et c'est un sentiment inutile et destructeur qu'il convient de remplacer par de la compassion.
L'empathie est différente, elle permet de véritablement ressentir la souffrance et elle peut être utile si elle est maitrisée notamment pour aider la personne ( même si elle peut aussi se révéler redoutable en cas de mauvaise intention! ) car elle permet de "sonder" la personne et donc de connaitre les failles... Il m'arrive d'utiliser l'empathie lors d'un soin et en évitant qu'elle prenne des proportions trop importante, elle se révèle très utile notamment pour les soin à distance ou lors de blocage émotionnel...


Merci de ne pas copier mes posts sans mon accord
Copyright © 2012, Sélénite. Tous droits réservés.

Revenir en haut Aller en bas
Babaken
Moderateurs
Moderateurs
avatar

Zodiaque : Scorpion Sexe : Féminin Signe Chinois : Chèvre
Messages : 3834
Date de naissance : 15/11/1955
Date d'inscription : 21/09/2012
Age : 62
Localisation : Liege -Belgique
Emploi/loisirs : aide menagère-conseillère H2o

MessageSujet: Re: L'empathie :   Sam 22 Sep 2012, 00:20

j ai un peu tendance a etre comme ca aussi moi et dans ce cas je m eloigne carrement des personnes sinon je le vis tres mal
Revenir en haut Aller en bas
sev'

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 01/11/2012

MessageSujet: Re: L'empathie :   Sam 03 Nov 2012, 12:29

:oops: j'ai vecu plusieurs experiences d'empathie..rares mais tres fortes...ooh làlà c'est impressionnant je vous les raconterai en detail depuis mon autre ordi car depuis celui ci j'ecris maaal affraid en mode "toute tordue sur ma chaise" ouch :A+35:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'empathie :   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'empathie :
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Test d'empathie
» [Fiche] Développer mon empathie.
» l'empathie est t'elle un pouvoir comme la télépathie?
» Un peu d'empathie s.v.p.
» Du nouveau sur l'empathie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eveille-toi aujourd'hui ! :: De tout un peu ! :: Discussions et Réflexions-
Sauter vers: