Eveille-toi aujourd'hui !
Bienvenue sur le forum " Eveilletoiaujourdhui.net " je vous invite à vous inscrire, dans ce cas merci de bien vouloir vous présenter et de signer la charte du forum
A bientôt de vous lire ! Namasté !



Eveille-toi aujourd'hui !

Forum convivial sur la spiritualité, l'éveil sur le chemin
 
AccueilPortailPublicationsFAQS'enregistrerConnexion
Bienvenue ici dans la lumière et dans la paix Voyageur de l'Univers Invité ! Ne restez pas derrière la porte , venez nous rejoindre ! Bonjour à tous qui passez visiter le forum , Soyez bénis, que la paix, l'harmonie et l'amour soient avec vous ! Merci de votre présence !



Partagez | 
 

 Aimer Son Corps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maranatha
Admin
Admin
avatar

Zodiaque : Balance Sexe : Féminin Signe Chinois : Tigre
Messages : 15229
Date de naissance : 18/10/1950
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 66
Localisation : Dammarie les lys
Emploi/loisirs : Aide-soignante retraitée

MessageSujet: Aimer Son Corps   Mar 31 Juil 2012, 08:40

Aimer Son Corps


Index
Introduction
S'aimer
La sensation d'aimer son corps et la santé mentale
Persistance d'aimer notre corps
Se créer une image corporelle positive
Se trouver belle et se sentir belle
Comment reconnaître en nous notre besoin d'affection



Introduction



Aimer votre corps est un prérequis afin de pouvoir vous abandonner dans une relation amoureuse. En effet, ne pas aimer votre corps crée une façade, un blocage psychologique qui vous empêche de vous abandonner. Ne pas aimer votre corps, c'est refuser de vivre le plaisir.

Par essence, le plaisir s'obtient toujours lorsque vous êtes dans un état d'abandon. Lorsque vous n'aimez pas votre corps, vous avez nécessairement honte de lui. La honte sous-entend toujours un désir de contrôler les agents responsables de celle-ci. Ainsi, lorsque vous avez honte de votre corps, vous avez tendance à vouloir le cacher ou le camoufler sous des vêtements amples et à vouloir le changer en essayant de perdre du poids.

Si vous êtes inconfortable à vous montrer nue à la lumière devant votre partenaire, vous avez honte de votre corps. Il vous est ainsi impossible de vous abandonner affectueusement à celui-ci. Alors, l'homme aura le choix de refuser le contact physique ou de se servir de vous pour éjaculer. Donc, dans cette situation, il vous est impossible de retirer du plaisir d'une relation sexuelle.

Pour avoir une satisfaction complète dans une relation sexuelle, vous devez en retirer du plaisir. Le plaisir de l'abandon est essentiel l'établissement d'un rapport égalitaire et sain dans le couple. Si l'homme avec qui vous êtes n'est pas capable de s'abandonner, vous aurez de la difficulté aussi à vous abandonner. L'abandon, c'est toujours quelque chose qui survient mutuellement dans le couple.
S'aimer
S'aimer n'est pas un exercice de réflexion. On ne s'aime pas à l'aide de sa volonté. S'aimer, c'est vivre l'instant présent en s'abandonnant à ce que votre corps vous fait vivre. Vivre l'instant présent, c'est arrêter de vous juger ou de vous analyser. Juger implique une notion d'espace-temps. Ainsi, c'est comparer ce que nous vivons dans le présent avec ce que nous avons vécu dans le passé en fonction de prévoir les conséquences dans le futur. Tandis, que vivre l'instant présent, c'est arrêter de se soucier de quoi que ce soit.

Nous aimons notre corps en étant en contact avec les sensations de plaisir qu'il nous fait vivre. Aimer son corps, se fait au niveau des émotions.

La sensation d'aimer notre corps

Parce qu'aimer son corps se situe au niveau des émotions. Il nous faut donc, utiliser une expression. pour mieux refléter ce que cela signifie. Une émotion cela se ressent. Par conséquent, il est préférable de dire que nous avons la sensation d'aimer notre corps, plutôt que de dire juste que nous aimons notre corps. Car cela nous donne l'impression que nous avons réfléchi pour arriver à cette conclusion.

En résumé, nous avons la sensation d'aimer notre corps lorsque celui-ci nous fait vivre du plaisir.

Comment notre corps nous fait-il vivre du plaisir ?

Souvenons-nous du principe que je vous ai énoncé auparavant ; le plaisir s'obtient toujours en comblant un besoin. Ainsi, vous obtenez du plaisir avec votre corps à chaque fois que vous comblez un de ses besoins. En d'autres mots, vous avez la sensation d'aimer votre corps lorsque vous comblez un ou plusieurs besoins physiques à la fois.

Avoir la sensation d'aimer son corps, c'est une sensation physique.

C'est sécurisant de savoir que d'avoir la sensation d'aimer son corps, c'est simple et c'est à la portée de tous et toutes. Pas besoin d'une psychothérapie, cela fait partie du quotidien. Un savoir qui favorise l'abandon.

La fluctuation de l'intensité et de la fréquence de la sensation d'aimer son corps

L'intensité de la sensation d'aimer notre corps varie d'heure en heure au cours d'une journée. En d'autres mots, nous ne pouvons pas avoir l'impression d'aimer notre corps continuellement. L'intensité de la sensation d'aimer notre corps varie suivant l'apparition de nos besoins physiques et notre capacité de les combler à temps et adéquatement.

Ainsi, lorsque nous ressentons un besoin physique, nous avons aussitôt moins l'impression d'aimer notre corps à ce moment. Plus le besoin est intense moins nous avons la sensation d'aimer notre corps. Puis, lorsque nous comblons ce besoin, nous ressentons un grand plaisir, plaisir associé à la sensation d'aimer notre corps.

Plus nous pouvons combler adéquatement un besoin plus la sensation de plaisir qui s'ensuit est intense et parallèlement aussi la sensation d'aimer notre corps.

De plus, en moyenne plus nous comblons adéquatement l'ensemble de nos besoins dans une journée, plus le nombre de fois que nous avons la sensation d'aimer notre corps est grand. Par conséquent, la durée totale où nous avons l'impression que nous aimons notre corps est grande.

Il est normal d'être mal dans sa peau plusieurs fois par jour et aussi d'être bien dans sa peau entre-temps. Nous vivons continuellement des hauts et des bas, la vie est ainsi faite.
La sensation d'aimer son corps et la santé mentale
Plus nous vivons des moments de plaisirs, moins nous faisons de l'anxiété. Moins nous faisons de l'anxiété, plus notre niveau de santé mentale est bon. Alors, plus nous vivons des moments où nous avons la sensation d'aimer notre corps, plus nous nous retrouvons en excellente santé mentale. Prendre conscience qu'aimer notre corps, c'est se laisser aller aux différents plaisirs qu'il nous procure. Cela, c'est prendre soin de sa santé mentale.

Nous pouvons avoir des pensées dévalorisantes envers soi-même ou avoir une bonne opinion de soi-même pour telle ou telle raison et, dans les deux cas, retirer du plaisir physiquement. En d'autres mots, dans les deux cas avoir quand même la sensation d'aimer notre corps. Car avoir la sensation d'aimer notre corps est indépendant de ce que nous pensons de nous-mêmes.

Par contre, savoir que c'est en retirant du plaisir physique qui nous donne la sensation d'aimer notre corps, cela peut influencer ce que nous pensons de notre personne. Cette sensation, d'aimer notre corps, constitue un message d'approbation que notre corps fait parvenir à notre conscience. Il nous implore de nous aimer. Il faut être à l'écoute de notre corps, car il a une sagesse intrinsèque. Il sait ce dont nous avons besoin pour être heureux et heureuses. Ainsi, cette prise de conscience vous aidera à faire germer des pensées plus positives envers vous-même.

Cette impression d'aimer votre corps contribue à améliorer l'estime de vous-même. C'est un phénomène réel et tangible qui devient un point de repère ou un argument solide sur lequel vous pouvez ancrer solidement votre identité physique et sexuelle. Ce que vous êtes physiquement correspond bien à ce que la nature a voulu que vous soyez. Le plaisir sert de renforcement positif ou d'indicateur qui vous guide dans la découverte de ce qui est bien et normal, correcte et esthétique au sujet de votre corps. Si votre corps vous fait vivre du plaisir, c'est qu'il doit être très bien comme il est.

Dans le cas où vous vous haïssez au point de vous faire violence. Cela influence l'intensité de votre sensation d'aimer votre corps. Ainsi, se faire souffrir inutilement, en mangeant de la misère pour perdre du poids. Cala a comme conséquence, que votre corps vous fait vivre moins souvent du plaisir et de moindres intensités. Cette faible sensation d'aimer votre corps influence ce que vous pensez de vous. Ainsi, votre estime de vous-même baisse en même temps et proportionnellement au poids que vous perdez.

Il est faux de penser qu'une femme s'aime plus parce qu'elle a perdu du poids. Pour vérifier cette affirmation, la femme doit se poser la question suivante : avais-je plus de plaisir avec mon corps après avoir perdu du poids ?

Le poids corporel qui est le vôtre, celui qui vous est destiné, est celui qui vous permet de vivre le plus de plaisirs possible.
Persistance d'aimer notre corps
Les plaisirs que nous retirons avec notre corps, nous les gardons en mémoire. Ces bons souvenirs créent en nous un état d'esprit sécurisant, parce que nous nous savons capables d'aimer notre corps. Ce qui fait que lorsque nous vivons des moments plus difficiles que nous nous sentons mal dans notre peau. En d'autres mots, que nous avons peu la sensation d'aimer notre corps. Les souvenirs des plaisirs passés nous permettent de garder le moral, d'être positifs et optimistes en sachant qu'ils vont revenir. Persistance, sur laquelle on se raccroche pour garder l'espoir du retour des bons moments.
Se créer une image corporelle positive
Nous nous créons une image corporelle positive à l'aide du rationnel. Nous devons utiliser notre capacité de raisonner pour analyser notre vécu afin de faire un choix dans le but de se définir adéquatement notre physique. Deux choix possibles se présentent à vous. Un, de vous comparer avec le look des femmes que vous voyez dans les différents médias et décider qu'elles sont une référence en terme de beauté féminine. Ou deux, de vous référer à ce que vous ressentez à l'intérieur de vous et décidez que votre corps est correct parce qu'il vous fait vous sentir bien.

Une femme se crée une image corporelle négative, lorsqu'elle pense qu'aimer son corps est conditionnel à quelque chose. Conditionnel à un jugement qu'elle porte sur son apparence physique en fonction des canons de beauté actuelle. Elle finit par conclure qu'elle ne peut pas aimer son corps parce qu'il n'est pas comme celui des vedettes du cinéma.

Tandis qu'aimer son corps, c'est naturel et spontané. Vous n'avez pas d'effort à faire, outre le fait de vous abandonner au plaisir, que votre corps vous fait vivre.

Ce qui peut vous aider à vous créer une image corporelle positive, c'est en vous répétant souvent dans votre tête ceci : « j'aime mon corps à chaque fois qu'il me procure du plaisir et en faire une liste » Dites-vous, « je m'aime quand je mange un bon repas, je m'aime quand je bois de l'eau, je m'aime quand je me détends dans un bain chaud, je m'aime quand je vis un échange d'affection, etc.»
Se trouver belle et se sentir belle
Se trouver belle et aimer son corps sont deux aspects différents. « Dois-je me trouver belle pour que je puisse m'aimer ? » Non, car cela serait mettre une condition. Vous pouvez avoir la sensation d'aimer votre corps sans considérer que vous êtes belle. En effet, se trouver belle constitue un jugement. Ce qui réfère au rationnel et n'a donc pas de rapport avec le fait d'avoir la sensation d'aimer son corps.

Il est préférable de désirer vous sentir belle. Mais en fait, vous vous sentez belle uniquement en fonction des yeux d'une autre personne. Vous ne pouvez pas vous sentir belle seule avec vous-même. Se sentir belle, c'est réaliser que votre présence est agréable à une autre personne.

D'ailleurs, un homme vous perçoit belle non pas en utilisant son jugement ou faisant des comparaisons, mais bien à partir d'une réaction provoquée par votre présence. Vous devenez belle à ses yeux parce qu'il se sent bien émotionnellement en votre présence. Vous vous sentez belle lorsque vous sentez que vous faites de l'effet à un homme. Habituellement, lorsqu'il rougit, qu'il est gêné et timide. Lorsqu'il semble troublé et que ses pupilles sont grandes ouvertes.

Se sentir belle aux yeux d'un homme, signifie se sentir aimé. Désirer se sentir belle, correspond au besoin d'établir une relation humaine. Se sentir belle, veut dire aussi se sentir importante, spéciale, unique et avoir une valeur à ses yeux.
Comment reconnaître en nous notre besoin d'affection
Premièrement, avoir une conscience de son soi corporel. En s'écoutant et s'observant vivre pour prendre conscience de la beauté de notre vie. Il faut développer un sentiment d'émerveillement face à notre propre vie.

Deuxièmement, être en contact avec sa souffrance morale et physique. Il faut s'abandonner à nos souffrances, les vivre les deux pieds dedans. Se laisser porter par une souffrance tout en se remémorant nos moments de plaisir passés. Puis, en respirant plus profondément et lentement, sans penser à faire quoi que ce soit pour diminuer cette souffrance. En d'autres mots, il ne faut pas la fuir.

La souffrance qu'elle soit physique ou moral nous insécurise émotionnellement. Cet inconfort crée en nous un besoin. Le besoin d'être sécurisé et d'être réconforté. Un réconfort qui se retrouve comblé par un contact physique. En fait, durant nos moments de souffrance, nous ressentons le besoin d'affection pour les apaiser. Le besoin d'affection naît d'un besoin impératif d'adoucir notre vie. En résumé, reconnaître en nous notre besoin d'affection, c'est reconnaître que nous souffrons et que nous avons besoin d'être sécurisés.

En d'autres mots, la souffrance part et revient continuellement en fonction de l'apparition de nos besoins et de notre capacité de les combler. Ce retour continuel de la souffrance, nous insécurise. C'est à partir de ce sentiment d'insécurité que nous avons besoin d'affection.

Ce type d'insécurité s'associe à une souffrance qui se rajoute aux autres. Celle-ci nous fait souffrir d'insécurité affective. Une souffrance, quand soulagée, nous aide à se sentir bien dans la vie. Il faut tout au moins vivre avec l'espérance de la soulager un jour ou l'autre ou de temps à autre.

Le risque, d'être incapable de soulager cette souffrance affective, est de devenir défaitiste. Nous arrêtons de croire à son soulagement. À ce moment, cette souffrance et le besoin qui lui est sous-entendu perdent leur sens. Nous cessons d'espérer. Ce désespoir s'associe à une baisse d'énergie et à une baisse de pression. Par conséquent, cela peut nous amener à faire une dépression.

La dépression peut s'expliquer par une perte d'espérance à ce que certaines de nos souffrances morales ou physiques s'apaisent un jour.

Il vous faut absolument garder espoir de pouvoir combler votre besoin d'affection à un moment donné. Ce qui peut empêcher une femme d'espérer d'apaiser son besoin d'affection, c'est sa difficulté d'aimer son corps. Il est donc important pour vous de vivre la sensation que vous aimez votre corps pour avoir le sentiment que quelqu'un pourrait aimer votre corps. Prétendre que personne au monde ne pourrait aimer votre corps, c'est renoncer à l'amour. Vivre la sensation que vous aimez votre corps. Vous permet de vous ouvrir à l'amour, d'augmenter les probabilités que vous vous trouviez un amoureux et vous aide à vous abandonner à un échange d'affection.

Copyright 2000 Les Éditions de la Femme. Tous droits réservés.



Dans la lumière, la paix et l'amour soit le bienvenu "Voyageur de l'univers" ! Maranatha





   


Mon blog : http://eveille-toi.eklablog.com

http://the-citron.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eveilletoiaujourdhui.net
Damara
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Zodiaque : Poissons Sexe : Féminin Signe Chinois : Singe
Messages : 2657
Date de naissance : 17/03/1956
Date d'inscription : 13/02/2012
Age : 61
Localisation : LANDES
Emploi/loisirs : sans,,beaucoup

MessageSujet: merci   Mar 31 Juil 2012, 08:55

merci Mara !!
c'est du livre de Louise hay???tu l'as??


Revenir en haut Aller en bas
Maranatha
Admin
Admin
avatar

Zodiaque : Balance Sexe : Féminin Signe Chinois : Tigre
Messages : 15229
Date de naissance : 18/10/1950
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 66
Localisation : Dammarie les lys
Emploi/loisirs : Aide-soignante retraitée

MessageSujet: Re: Aimer Son Corps   Mar 31 Juil 2012, 09:14

Non je l'ai pas mais je vais le commander et je mettrais les affirmations , mais j'en ai d'autres : écoute ton corps et la force est en vous et les pensées du coeur que je mets ici depuis peu !



Dans la lumière, la paix et l'amour soit le bienvenu "Voyageur de l'univers" ! Maranatha





   


Mon blog : http://eveille-toi.eklablog.com

http://the-citron.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eveilletoiaujourdhui.net
Damara
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Zodiaque : Poissons Sexe : Féminin Signe Chinois : Singe
Messages : 2657
Date de naissance : 17/03/1956
Date d'inscription : 13/02/2012
Age : 61
Localisation : LANDES
Emploi/loisirs : sans,,beaucoup

MessageSujet: Re: Aimer Son Corps   Mar 31 Juil 2012, 19:56

ahhh!!ok super ,il me tarde

encore merci Mara
bisous et bonne soirée


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aimer Son Corps   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aimer Son Corps
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» S'aimer, aimer son corps "Une splendeur : émerveille-toi !"
» N'OUBLIONS PAS NOS CHERS ANGES-GARDIENS !
» Corps subtils dans l'Hindouisme
» Pendant ma méditation, mon corps devient lourd et j'ai l'impression que je vais m'évanouir.
» 7 demeures de thérèse d'avila, esprit, coeur, corps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eveille-toi aujourd'hui ! :: De tout un peu ! :: Textes et pensées à nous faire partager-
Sauter vers: